Au coeur de soi, l’oeuf originel…

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Parlons un peu d’alchimie. La quête alchimique n’est-elle pas celle de l’œuf originel, cet œuf cosmique qui symbolise la création ? J’ai supposé que l’homme étant un univers à part entière, il pouvait être représenté comme un œuf. D’ailleurs, nous imaginons notre aura de cette forme, n’est-ce pas ? Dans le roman Alchimie Originelle, une capsule en forme d’œuf se trouve être l’un de nos personnages principaux. Nous l’avons nommé Dana. Pourquoi ?

D’abord, ce prénom évoque une déesse primordiale de la mythologie celtique irlandaise. La déesse d’un peuple d’origine divine qui vivait, selon la légende, dans les quatre îles du nord du monde… Bien que notre capsule soit une invention dotée d’un moteur anti-gravité, elle est quasiment autonome, grâce à un logiciel d’intelligence artificielle. En quelque sorte, Dana est l’avenir de l’humanité en termes de technologie… Pour qu’elle puisse jouer son rôle, il lui fallait interagir avec un humain. C’est ainsi, que Christophe, l’anti-héros du début de l’histoire va devenir le héros de la suite des événements, grâce à cette capsule interdimensionnelle.

Si Dana est la déesse primordiale (et presque l’anagramme d’ADN), Christophe signifie « celui qui porte le Christ ». Ce dernier était donc tout désigné pour embarquer à bord de cette incarnation de l’œuf cosmique. L’engin ovoïde se trouve d’ailleurs à la croisée du transept de la Crypte qui l’héberge, telle une relique sacrée. Pour la mettre en mouvement, afin qu’elle joue son rôle transmutateur, une enceinte acoustique a été accrochée sur chacun des 4 piliers de la croisée. Dana, ainsi que son passager, se trouvent ainsi baignés dans une musique cosmique, à la croisée des chemins.

Les piliers représentent également les 4 étoiles gardiennes du ciel ainsi que les 2 solstices et 2 équinoxes. Dana à la forme d’un œuf, dans cette crypte qui fait office de couveuse, elle s’apprête à donner la vie… Quelle forme de vie ? N’oublions pas le prénom évocateur du passager… Ce qui se passera dans cette capsule interdimensionnelle se passera également à l’intérieur de Christophe. Telle une chenille dans son cocon, notre héros sera transformé par l’expérience. Peut-être lui poussera-t-il des ailes !? Si toutefois il accepte de laisser le passé derrière lui. Pour devenir papillon, la chenille ne doit-elle pas mourir ?

Aurélie d’Arcadie

https://lespagesdarcadie.com

Un commentaire sur « Au coeur de soi, l’oeuf originel… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s